La journée internationale des travailleuses et des travailleurs

 

Ce samedi 1er mai 2021, les Gilets Jaunes de Saint-Avold et environs ce sont rassemblés pour fêter la journée internationale des travailleuses et des travailleurs.
L’occasion aussi de montrer que nous sommes toujours mobilisé contre ce gouvernement qui au fil des mois, saccage nos institutions, démonte nos acquis sociaux, et bafoue notre démocratie à coup de contravention, et d’interdiction de manifestation.

Ce gouvernement qui nous envoi des Forces de l’ordre comme unique réponse à nos revendications.

Une centaines de Gilets Jaunes pour défiler dans les rues de Saint-Avold, dans le calme et déterminée.
Même si nous ne sommes plus aussi nombreux dans les rues, le soutien des Français reste sans conteste de notre coté.

Nous espérons, avec l’appuie de tous, changer ce gouvernement au plus vite et entamer la conversion vers une 6eme république plus juste et plus équitable pour tous.

Le temps du changement est arrivé, rejoignez-nous, il n’est jamais trop tard.

 

 

1 commentaire sur “La journée internationale des travailleuses et des travailleurs”

  1. La manif à Nancy, multiple mais unie et dynamique, était assez nombreuse (1500 personnes peut-être plus, peut-être moins ?? je ne sais pas compter un cortège) :
    – en tête une vingtaine de gilets jaunes avec Michel comme porte-étendard-tricolore (rien n’avait été programmé d’avance mais c’est comme ça que ça s’est passé et ils ont gardé leur place jusqu’en fin de parcours),
    – suivis par la CGT avec évidemment des bataillons beaucoup plus nombreux et un camion sono,
    – puis par Solidaires (quand je décris le cortège de Solidaires, il était à la fois beaucoup plus mélangé, beaucoup plus mixte, et très dynamique, avec un camion sono animé par un DJ en plus du camion sono habituel jaune (celui qui fume tant quand ça monte – bientôt il faudra le pousser),
    – puis par la FSU,
    – Lutte Ouvrière,
    – l’UNEF,
    – puis par une forte délégation RESF et sans papiers (les sans papiers, qui ont prononcé leur propre discours, ont été fortement applaudis par tous et toutes),
    – puis par les soutiens du peuple kurde en France (ils sont là en nombre et très disciplinés chaque 1er mai -sauf confinement- et cette année les femmes étaient voilées en costume traditionnel alors qu’au Kurdistan elles sont formées au combat comme les hommes et vont comme eux au front contre les troupes du président turc Erdogan),
    – quelques anarchistes,
    – la France Insoumise,
    – quelques Europe Ecologie les Verts (ceux qui se disent pour la protection de la planète mais qui poursuivent systématiquement la production d’électricité nucléaire quand ils sont au pouvoir),
    – quelques membres du PCF (pour la nationalisation des licences pour fabriquer des vaccins en nombre suffisant contre le Covid – reste à savoir ce qu’ils feraient réellement si ils obtiennent encore une fois un tout petit strapontin dans un immense gouvernement social-bourgeois d’amis sans faille des capitalistes),
    – quelques rares membres du PS, parfois avec leurs écharpes tricolores, qui tentaient sur leurs toutes petites pancartes des leçons à Macron sur la protection des précaires alors qu’ils ont été les premiers à attaquer massivement et comme un seul homme le code du travail (loi El Khomri).
    – tout ça s’est terminé avec un jeu de monopoly lancé par les intermittents et précaires sur les conséquences de la casse de la protection chômage par répartition,
    – enfin par un concert de la chorale des Sans Nom.
    Je vous aurais bien envoyé quelques photos pour vous montrer que les couleurs des drapeaux étaient différentes mais je ne sais pas faire. Une très belle journée donc à St Avold comme à Nancy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.