État Totalitaire

 

François Sureau est le premier rédacteur des statuts d’En Marche, il dénonce aujourd’hui ce gouvernement Macroniste qui met en place des restrictions entravant nos libertés fondamentales.

« L’Etat réduit la liberté », selon François Sureau
« Quel est ce pays, qui pour encadrer une manifestation utilise des armes de guerre ? » François Sureau, avocat au Conseil d’Etat dénonce la disparition de l’Etat de droit, dans l’indifférence.

 
 

« En matière de terrorisme, on nous disait “il faut suspendre la déclaration des droits”, les amis de la liberté demandaient “jusqu’à quand” et on nous répondait “jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de terrorisme” », rappelle l’avocat. « Comme le terrorisme ne semblait pas s’éloigner, on a vu la prolongation de l’état d’urgence puis l’inclusion de certaines de ses dispositions dans le droit commun. Je suis inquiet sur le fait qu’un jour on nous dira : les pandémies peuvent revenir, il peut y avoir d’autres épidémies… Et donc qu’on conserve dans le droit commun ces dispositifs exceptionnels. Ça m’inquiète particulièrement pour le geotracking, et tout ce qui permet de surveiller nos vies. Ce genre de choses est acceptable en période de pandémie, mais pour en sortir ça suppose une conscience civique et une force morale chez les dirigeants, dont je ne les crois pas nécessairement capables. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.