QG sans toit ni lois

 

Ce samedi 22 mai est à marquer d’une pierre blanche pour les Gilets Jaunes de Saint-Avold et environs.

Dans l’obligation d’enlever notre QG face à la pression des forces de l’ordre plus zélés que jamais lorsqu’il s’agit d’être au service des citoyens les plus aisés.

Nous avons décider tous ensemble de le vendre à un agriculteur de la région avant que l’administration ne décide une levée administrative.

Nous soulignerons tout de même, cette acharnement constant, et anti-démocratique du gouvernement à notre encontre, à vouloir intimider et dissuader notre mouvement populaire national, par verbalisation abusives et sans motifs légales.

Une semaine avant, le Samedi 16 Mai 2020, plusieurs Gilets jaunes de notre groupe ont été verbalisés sans raisons valables, car nous n’étions pas en manifestation, nous n’étions pas en regroupement de plus de 10 personnes, et nous n’étions pas non plus en train de bloquer la circulation. Amendes que nous contesterons, preuves à l’appuie !

Le gouvernement profitant de cette période d’épidémie du COVID-19 pour tenter par tous les moyens d’en finir avec les Gilets Jaunes, quitte à user de pratiques illégales, et de verbalisations à outrances pour dissuader au maximum les citoyens jaunes.

Cela n’entache en rien la détermination de notre groupe, qui plus que jamais, ce mobilisera pour défendre les droits des citoyens, et pour protéger nos acquis sociaux qui jours après jours, sont menacés par le gouvernement.

 

Webmaster GJ

 

 

On parle de nous dans les journaux :

 

Article du 23 Mai 2020 – RL Abonnés

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-saint-avold-creutzwald/2020/05/23/une-vingtaine-de-gilets-jaunes-verbalises-a-longeville-les-saint-avold

 

Article du 28 Mai 2020 – RL

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-saint-avold-creutzwald/2020/05/28/qg-des-gilets-jaunes-des-plots-en-beton-a-la-place-du-cabanon

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *