Le Grand DÉNI

 

6 mois de violences historiques à l’égard des manifestants, et aucune réaction politique. Une grande partie des gens considère encore que ces presque 3 000 blessés l’ont « bien cherché ». Pourtant, les Français n’ont pas toujours accepté les violences policières, en témoigne l’affaire Malik Oussekine qui avait suscité à l’époque un grand émoi et une réponse politique quasi-immédiate.
Pourquoi avons-nous atteint ce niveau de violence, sans qu’il ne soit plus questionné ?
Comment le gouvernement légitime-t-il ces violations répétées des droits les plus élémentaires ?
Vidéo écrite et réalisée par Salomé Saqué, montage de Kevin Pez.

Mise en ligne le 8 mai 2019

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *